Conseils pour la construction, la mise en place, le séchage et la conservation du mastic de vitrier.

Qu’est-ce que du mastic de vitrier?

Le mastic de vitrier est une mixture de consistance épaisse.

Il se solidifie à l’air tout en gardant une grande élasticité.

Il sert à fixer un carreau de verre sur un cadre de fenêtre et constitue le joint avec le montant.

Il permet par ailleurs de restaurer et bricoler les joints altérés existants.

Il s’applique sur tous les échantillons et marques de vitrages.

Comment construire du mastic de vitrier?

Pour construire du mastic de vitrier, rien de plus simple. Il vous faut des produits que vous mélangerez dans les quantités suivantes :

– 4 volumes de blanc de Meudon (ou blanc d’Espagne),

– 1 volume d’huile de lin.

Vous avez avoir alors une pate adhésive.

Si cette pate prend une consistance de chewing-gum et est un peu collante, vous pouvez corriger en enchérirant du blanc de Meudon.

Pour avoir un joint plus foncé ou coloré, vous pouvez ajouter du noir de fumée, des ocres, des pigments naturels et vous aurez ainsi toutes les teintes possibles.

A l’inverse, pour avoir une pâte de mastic blanc, préférez de l’huile de lin clarifiée (rendue transparente) à l’huile de lin naturelle qui aura plus une couleur blonde, caractériel de l’huile d lin.

Vous trouverez ces produits dans les grandes surfaces de bricolage, ou sur internet.

Comment utiliser le mastic?

– Votre surface doit être nettoyée, sèche et sans poussière.

– Enlevez d’abord le joint d’origine.

– Placez du mastic dans la rigole de la feuillure sur environ 3mm de hauteur, positionnez la vitre et fixez-la avec des pointes de vitrier (clous sans tête).

Vous éviterez ainsi de casser le carreau qui ne se trouvera pas directement posé sur le châssis.

– Une fois la vitre posée, mettez du mastic entre la vitre et la feuillure de façon à bien isoler et à cacher les clous.

– Enlevez le surplus de mastic avec un couteau à mastiquer (sorte de feuille de laurier que vous trouvez dans les grandes surfaces de bricolage),

– Votre vitre installée, il faut 3 à 4 semaines d’attente pour le séchage du mastic et ainsi pouvoir être peint.

Ce délai assure l’étanchéité et l’isolation.

Pour accélérer le séchage, on peut toutefois ajouter un siccatif mais ces produits sont souvent assez toxiques.

Comment conserver le mastic?

Pour bien conserver le reste de votre mastic pendant encore plusieurs mois, placez-le dans un bocal en verre et recouvrez-le d’huile de lin.

Vous pouvez aussi bien remplacer l’huile de lin par de l’eau mélangée à 2 gouttes de glycérine (sorte d’alcool inodore et visqueux vendu en pharmacie.

Enveloppez-le tout hermétiquement dans une feuille d’aluminium, et ainsi, vous pourrez le garder longtemps sans qu’il se solidifie.

Vous voulez avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter notre vitrier Parisien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*